Accueil » Actualités » BATIMAT 2017 – Le marché de la maison individuelle bois

BATIMAT 2017 – Le marché de la maison individuelle bois

Loïc de Saint-Quentin, secrétaire général d’Afcobois, et Damien Teyssier, directeur réseau de Natilia, nous parlent du marché de la construction bois.

Loïc de Saint-Quentin : « Selon la dernière étude, le marché est descendu sous les 10 % de part de marché pour deux raisons : la reprise de la construction sur le marché des primo-accédants et sur celui des investisseurs locatifs, dans lesquels la construction bois est peu présente. Les constructeurs bois sont, à l’origine, des entreprises de charpentes qui sont positionnées sur des marchés moyen et haut de gamme. Ils n’ont pas su se positionner sur le marché des primo-accédants. Celui-ci est pourtant le plus porteur. Nous avons développé des maisons au prix du marché de la maison individuelle du primo-accédant. Il faut investir pour avoir un outil de production industrielle qui permet de sortir suffisamment de maisons, de créer des modèles. Il faut que les entreprises fassent le pas vers le contrat de construction de maison individuelle. »

Damien  Teyssier : « Chez Natilia, plus de 50 % des clients sont des primo-accédants. Natilia rivalise en prix avec des constructeurs traditionnels. Le primo-accédant croit ne pas pouvoir avoir accès au bois parce que, idée reçue, ce serait 30 % plus cher que la construction traditionnelle. Nous communiquons essentiellement par internet. Notre client veut les avantages du bois – rapidité et performance thermique entre autres –, mais ne souhaite pas devoir l’entretenir. C’est pourquoi nous proposons des finitions en enduits traditionnels. »

Abonnement woodsurfer sur Kiosque21.com

Voir aussi

Woodrise 2019 : rendez-vous au Canada

[unable to retrieve full-text content]

Le PTNB lance la Plateforme numérique bâtiment

En vue d’un Bim collaboratif pour les TPE/PME du bâtiment, le Plan transition numérique dans …