Accueil » Actualités » Loi Noé : le Président de la FFB s’inquiète auprès d’Emmanuel Macron

Loi Noé : le Président de la FFB s’inquiète auprès d’Emmanuel Macron

Le Président de la FFB, Jacques Chanut, a fait part de son inquiétude au ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, face au projet de loi Noé, qui prévoit de revoir les qualifications nécessaires pour exercer certains métiers. Il a souligné que la qualification n’était pas un frein à l’accès de nouveaux entrants mais un moyen pour la Profession d’assurer aux consommateurs une garantie maximale dans la réalisation des travaux.  Le Président a cependant reconnu que la volonté du Ministre de promouvoir l’expérience acquise, et non uniquement les diplômes, était parfaitement louable. D’ailleurs, il existe déjà une voie d’accès à la création dans les métiers de l’artisanat, via la justification de trois années d’expérience professionnelle. Le développement de l’entrepreneuriat ne peut s’exempter des garanties en matière de sécurité, d’assurance et d’obligations minimales de qualification.
Abonnement woodsurfer sur Kiosque21.com

Voir aussi

DuoPower : la première cheville bi-matière fischer

Bénéficiant d’un nouveau design, d’une forme compacte et de nouvelles couleurs, la nouvelle cheville bi-matière …

Reconversion de l’ancien Hôpital de Meursault avec le bois, le zinc, la pierre et le béton

La commune de Meursault a acquis, en 1990, les bâtiments de la « Léproserie », …