Accueil » Actualités » Adivbois lance son Club des Industriels

Adivbois lance son Club des Industriels

immeubles à vivre bois

Adivbois, Association pour le Développement des Immeubles à Vivre Bois, a lancé officiellement son Club des Industriels. Cet événement s’est tenu avec le soutien de France Bois 2024 et de l’ensemble de la filière bois construction et aménagement le 27 septembre au salon Architect@Work à Paris.

Le développement des immeubles en bois porté par Adivbois, et par France Bois 2024 pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, en lien avec les politiques de développement des grandes métropoles françaises en faveur de la construction bois conduiront à produire dans un délai très court une quantité inégalée jusque-là d’ouvrages en bois. Dans cette perspective, le Club des Industriels Adivbois a vocation à accompagner cet essor en termes d’évaluation technique et réglementaire.

Plus d’un million de m2 à construire en trois ans

Le lancement à court terme de plus d’un million de m2 à construire nécessite d’accélérer l’adaptation des techniques traditionnelles de façade – menuiserie et second œuvre à la construction bois ou mixte. Réussir cet objectif conduira immanquablement à déclencher un effet de rupture et d’amorçage qui permettra à ce mode constructif d’évoluer durablement vers un marché d’avenir. 1 million de m2 en trois ans, c’est par exemple : 25 000 salles de bain, 600 000 m2 de façades, 100 000 fenêtres, 25 000 cuisines, 200 000 rangements, etc.

Changer d’approche constructive

Si l’action coordonnée et constante de nombreux acteurs a permis de lever de multiples freins au travers des Plans Bois et du Plan pour une Nouvelle France Industrielle, elle doit être continuée sur un autre terrain. Concevoir et construire un bâtiment en bois ne signifie pas « simplement » substituer un matériau à un autre. Cette substitution de matériaux, si en effet elle a bien partiellement lieu, doit se concevoir comme un changement complet d’approche constructive touchant à la plupart des techniques associées aux procédés constructifs bois.

70 % des matériaux d’une construction en structure bois n’étant pas « en bois », des adaptations sont nécessaires pour que les techniques associées aux autres matériaux puissent être adaptées durablement à leur emploi dans une construction bois. 
Les revêtements extérieurs, les lots de second-œuvre sont par exemple concernés. Compte tenu des enjeux et de la rapidité avec laquelle les résultats vont devoir être atteints, les actions de filières doivent encore être soutenues par la stimulation d’initiatives individuelles d’industriels qui souhaitent développer leurs produits pour les rendre rapidement « ligno-compatibles », c’est dire compatibles avec le bois.

Mobiliser les industriels

Dans ce cadre, Le Club des Industriels Adivbois a pour objectif d’identifier et valoriser des procédés e des acteurs qui disposent de solutions techniques à des niveaux de maturité les plus avancés possibles et impérativement reconnus, ou reconnaissables à très court terme, en Technique Courante. Ce club pourra, après analyse préalable, communiquer auprès des acteurs de la construction (maîtrise d’ouvrage, contrôleurs techniques, assurance construction, concepteurs et prescripteurs, clients, entreprises, etc.) sur des procédés mis au point par des industriels, au travers de l’élaboration d’une base de référencement disponible en ligne, et organiser des événements spécifiques BtoB.

Les industriels qui souhaitent proposer ou développer de telles solutions sont invités à transmettre leurs premiers éléments à l’adresse : leclubdesindustriels@adivbois.org

Suivre l’actualité d’Adivbois

Doc. : Atelier Pascal Gontier