Accueil » Actualités » Conception-réalisation BIM optimisée pour un bâtiment tertiaire en structure bois R+4

Conception-réalisation BIM optimisée pour un bâtiment tertiaire en structure bois R+4

La forte croissance de l’opérateur internet Céleste a conduit la société à construire une extension bois de son siège social par la création d’un nouveau bâtiment qui permettra une réorganisation des zones de tertiaires, d’accueil et de logistique.
Le projet, qui repose entièrement sur une conception-réalisation BIM et une superstructure en bois, consiste à créer 2 600 m2 de bureaux en R+4 sur un niveau de parking en sous-sol. Cette extension sera reliée au bâtiment existant par une passerelle métallique suspendue intégralement vitrée. L’articulation entre les deux bâtiments à l’architecture sobre et graphique, s’effectue par le biais d’un parvis central qui symbolise le lien entre les deux ailes et constitue l’entrée commune. Pour mener à bien ce projet de 8.5 M€, Demathieu Bard a été désigné comme entreprise générale avec une livraison prévue début 2019. Dès la phase consultation les entreprises devaient proposer l’utilisation d’une maquette numérique ainsi qu’un cahier des charges BIM. Cette proposition devait non seulement reprendre la maquette de l’architecte mais aussi réaliser la totalité des études d’exécution en maquette numérique (béton, bois, lots techniques) et fournir une maquette numérique de fin de chantier au format IFC (DOE). La Cellule BIM France de Demathieu Bard a rédigé la convention et le cahier des charges BIM de l’opération en phase finale de l’offre.

Jusqu’alors, à la Cité Descartes de Champs-sur-Marne, seuls les bureaux de l’Institut technologique FCBA étaient en bois. En optant pour ce matériau l’entreprise Céleste est donc le deuxième à construire un bâtiment tertiaire de ce type. Pour l’agence Enia Architectes ce bâtiment en R+4, est leur première réalisation en structure bois. Le choix de ce matériau répond à des critères précis pour le maître d’ouvrage et pour l’agence d’architecture :
– La rapidité d’exécution : la préfabrication des éléments bois permet de limiter le temps de construction sur le chantier.
– La réduction des nuisances : la proximité immédiate du bâtiment Céleste 1 a conduit à gérer le chantier comme un chantier sur site occupé. Les nuisances sonores sont très faibles lors d’un chantier bois.
– L’aspect environnemental : contrairement aux énergies fossiles dont les réserves sont épuisables, le bois est une matière première renouvelable. Il stocke le dioxyde de carbone, produit moins de déchets et est recyclable.

Ce projet fait appel aux modes constructifs suivants :
– Une structure porteuse en poteaux-poutres « Lamellé-Collé»,
– Des planchers en panneaux CTL (système contrecollé à plis croisés) – Des MOB (Mur à Ossature Bois) pour les façades.

Visuels : Enia Architectes et Fred Peronne Atelier

Abonnement woodsurfer sur Kiosque21.com

Voir aussi

Piveteaubois s’offre une vitrine pour les panneaux Hexapli

Protection incendie en façade