Accueil » Actualités » La filière bois pense à la relance

La filière bois pense à la relance

Scierie

Pendant cette épidémie, les entreprises de la filière bois se sont mobilisées pour assurer des productions essentielles : emballages en bois et carton pour l’agro-alimentaire, produits papetiers d’hygiène, celluloses de spécialité pour le secteur médicament, cercueils, combustibles bois pour la production d’énergie… Pour relancer l’activité économique, la filière bois veut proposer des solutions durables : un renforcement des capacités productives partant des ressources nationales décarbonées, dont le bois est le premier matériau. Remettre en route la chaîne productive du bâtiment et du logement est une urgence nationale absolue. Pour la seule filière bois, 50% de la valeur ajoutée et des emplois dépendent du marché final de la construction. L’Etat doit renforcer la mise en responsabilité directe des maîtres d’ouvrages publics et privés, et des grands donneurs d’ordre, dans la production rapide des ordres de service de réouverture des chantiers du bâtiment ; préciser les obligations de moyens leur incombant. L’organisation générale de la continuité d’activité économique sur les mois d’été pour l’industrie, le bâtiment et les services associés, doit être réalisée. A ce sujet, l’Etat doit lever toutes les interdictions visant les arrêts de chantier durant la période estivale, notamment dans les zones touristiques. La filière propose, en outre, diverses actions sectorielles.

Source : note du CSF Bois