Accueil » Actualités » Portes de garage et rénovation : des solutions techniques modernes
Portes de garage et rénovation : des solutions techniques modernes

Portes de garage et rénovation : des solutions techniques modernes

Article sponsorisé
Avec plus 23 millions de résidences principales construites avant l’an 2000 – dont pas moins de 16 millions avant 1975 –, le parc immobilier français est en demande de solutions techniques intelligentes face aux enjeux de sa rénovation. Au-delà des traditionnels problèmes de rénovation énergétique sur les habitations antérieures aux années 2000, d’autres sont d’ordre structurel. En effet, à partir de la seconde moitié du 20e siècle, les maisons individuelles ont pour beaucoup été construites à l’aide de blocs béton – que l’on connaît souvent mieux sous le nom de parpaings. Ce matériau, qui représente 65 % du marché grâce à ses qualités de rapidité de mise en œuvre et de coût restreint, induit toutefois quelques contraintes notamment lors de la rénovation d’un bien. Les murs en parpaings n’étant pas autoporteurs, ils nécessitent des chaînages en béton armé. Si la faible résistance structurelle du bloc béton permet de réaliser facilement des extensions, il n’est pas possible d’envisager un chantier sans diagnostic structurel préalable. Les garages face aux contraintes modernes Avec l’évolution du design automobile et des habitudes de confort et de sécurité, la rénovation d’un garage doit prendre en compte ces nouvelles données de consommation. Les garages construits à ces époques étaient souvent limités en dimensions. Aussi hauteur sous plafond, largeur et profondeur se trouvent-elles insuffisantes face à des véhicules modernes plus hauts, plus larges et plus longs qui peuvent même empêcher l’utilisation de portes basculantes pour l’ouverture des garages. Les fabricants de portes de garage d’aujourd’hui proposent donc des modèles à enroulement, à encombrement réduit, à l’image de la porte RollMatic OD de la marque Hörmann.   Entre autres avantages, cette porte ne nécessite qu’un linteau de 60 mm pour pouvoir refouler ses lames de 77 mm de haut sous le plafond. De même, ce modèle peut être facilement utilisé en rénovation puisqu’il est disponible avec des profilés de rénovation (en option) qui permettent de se passer de travaux de maçonnerie supplémentaires pour la reprise. Autre avantage en lien avec l’espace disponible, la possibilité de motoriser la porte avec un encombrement latéral réduit à 100 mm grâce aux moteurs Promatic et SupraMatic de la marque.

Abonnement woodsurfer sur Kiosque21.com

Voir aussi

Mousse de polyuréthane imprégnée en bande pour l’étanchéité des menuiseries

Mousse de polyuréthane imprégnée en bande pour l’étanchéité des menuiseries

L’alliance WOODRISE s’agrandit

L’alliance WOODRISE s’agrandit