Accueil » Archives » Premier prix pour un premier parc
Ywood-business

Premier prix pour un premier parc

Mi-avril, lors du salon Metropolitan Solutions à Hanovre, Ywood Business l’Ensoleillée, premier parc tertiaire à énergie positive de France, a reçu le premier prix des Green Building Awards par Construction21 dans la catégorie bâtiments performants. Précédemment récompensé par la Fédération des promoteurs immobiliers des Bouches-du-Rhône, gratifiée du Prix de l’Innovation en 2013, puis primé Pyramide d’Or au niveau national, cette écoconstruction de 5 759 m2 Shon, située à Aix-en-Provence, utilise la structure en panneaux de bois massif développée par Tangram Architectes et Nexity Ywood Business, en plus d’équipements sélectionnés pour leurs performances énergétiques. L’opération, dont le bilan carbone est excellent, a été classée Or en conception et en réalisation en phase chantier au titre des bâtiments exemplaires méditerranéens, dans le cadre d’un appel à projets lancé par l’ADEME, le conseil régional Paca et l’association Bâtiments Durables Méditerranéens. Il est implanté dans un espace boisé, classé, où la couleur du mélèze mis en oeuvre finira par griser, faisant écho à la nature environnante.

L’Ensoleillée est notamment composé de cinq bâtiments en R + 2 posés sur béton brut (fondation et dalle du R-d-C) et d’un parking végétalisé. Ces cinq bâtiments d’architecture minimaliste et compacte sont revêtues de tasseaux de bois de 3 cm posés verticalement avec un espacement de 3 cm. Les lames usinées donnent une allure élancée au bâti.

Chaque mur est composé d’un panneau plein porteur en épicéa, d’une couche d’isolant en fibres de bois, d’un pare-pluie, de contrelattes noires et de lames apparentes en mélèze, le tout formant une épaisseur de 30 cm. Les balcons extérieurs en façade sud sont habillés de poteaux bois qui assurent une double fonction : certains sont porteurs, sur toute la hauteur du bâti, d’autres sont disposés aléatoirement et donnent un second rythme aux façades. Chaque poteau est posé sur un socle de métal. Le plafond au dernier étage est constitué de panneaux pleins avec accès de maintenance vers la toiture.

Un noyau central en bois regroupe les circulations verticales et les sanitaires communs, à l’exception du bâtiment 3 articulé autour d’un noyau béton pour des raisons de résistance aux efforts sismiques (zone 4, risque sismique estimé moyen).

Le toit de chaque bloc est coiffé d’une charpente avec couverture en bacs acier, supportant des panneaux solaires en façade sud.

Le bâtiment 5 ne pouvant supporter la pose de panneaux photovoltaïques du fait de sa taille réduite, est doté d’un toit-terrasse et d’une éolienne fournie par une entreprise locale.

En intérieur, les parties communes sont en bois. Les plafonds laissent apparaître le bois lasuré des planches, et les murs en bois massifs sont laissés visibles. Escaliers et cloisons sont également lasurés.

Ascenseur extérieur, lampadaires et locaux techniques sont habillés en mélèze, comme les façades.

Le système constructif met l’accent sur la rapidité d’exécution : une semaine pour la réalisation d’un étage. Chaque immeuble a pu être clos et couvert en 13 jours ouvrables.

Les équipements sélectionnés pour leurs performances énergétiques et environnementales consistent en 1 217 m2 de panneaux photovoltaïques en toitures, pompes à chaleur réversibles air/eau, VMC double flux, fenêtres à vitrage thermique et acoustique, luminaires Led à détection de présence, brise-soleil orientables électriques, bornes véhicules électriques, éolienne.

www.nexity.fr

Voir cette actualité dans bati-journal.com