Accueil » Actualités » Trophées du Bâtiment Passif 2019, prix du bâtiment tertiaire : le projet Mizu

Trophées du Bâtiment Passif 2019, prix du bâtiment tertiaire : le projet Mizu

Le plus petit bâtiment passif au monde est un bureau de 12 m2 en bois, construit avec des matériaux sains, un peu d’eau et l’énergie du soleil pour seul mode de chauffage. Thomas Primault, maître d’ouvrage et concepteur du projet Mizu, bureau d’étude thermique Hinoki : « Lorsque j’ai décidé de faire de ce bureau le plus petit bâtiment passif du monde, plusieurs principes se sont dessinés. Tout d’abord les matériaux utilisés pour l’intérieur et l’extérieur seraient des matériaux bruts, naturels et les plus sobres possibles. L’eau aurait sa place. En chauffant dans la bouilloire, elle est ici le seul mode de chauffage. » Répondant aux exigences du standard passif, la construction profite de la lumière naturelle et des apports solaires grâce de larges ouvertures au sud. Ses consommations énergétiques se résument aux besoins d’électricité de l’éclairage, la ventilation double flux et l’alimentation du matériel de bureautique. La labellisation « batiment passif/passivhaus » a été délivrée en novembre 2014 lors du salon Passi’bat, couronnant plusieurs années de travail. Le projet est certifié avec un besoin de chauffage de 12 kWh/m2/an. Le bureau Hinoki a mené à bien 80 constructions passives depuis 2010. Les premiers Trophées du Bâtiment Passif ont été remis par La Maison Passive dans le cadre du salon Passi’bat 2019. L’ossature bois est à l’honneur dans les trois constructions récompensées.